forum officiel de strom la saga littéraire Index du Forum
forum officiel de strom la saga littéraire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Cours n°6 (RPG)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum officiel de strom la saga littéraire Index du Forum -> Salles de cours -> Salle Pythagore
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mme Quémeneur
Professeur
Professeur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2012
Messages: 72
Localisation: Paris
Féminin 龍 Dragon
Prénom/Nom RPG: Constance Quémeneur
Grade RPG: Chevalier
Age RPG: 38
Point(s): 849

MessagePosté le: Ven 1 Déc - 20:25 (2017)    Sujet du message: Cours n°6 (RPG) Répondre en citant

Pour ce cours, j'avais décidé de changer un peu mes habitudes. C'était mon collègue M. Fleurette qui organisait généralement des sorties avec les apprentis pour découvrir divers sites historiques ou insolite ; de mon côté, j'avais pour habitude de faire cours dans une salle de classe de la Confrérie. Dans un laboratoire, parfois, lorsque nous menions des expériences un peu plus risquées.
Ce jour-là, j'avais choisi d'emmener mes apprentis en sortie moi aussi. Mon groupe était constitué d'une dizaine d'apprentis de différents niveaux, jusqu'aux stromillons, et quelques chevaliers nous accompagnaient également. Nous allions dans la forêt de Brocéliande.
Certains s'y rendraient à nouveau quelques semaines plus tard, M. Rochecourt ayant prévu lui aussi une excursion pour observer quelques élémentaux dans leur milieu naturel. Mais ma sortie du jour avait un autre objectif : pratiquer la lévitation dans un environnement plus vaste -et plus tranquille- qu'une salle de classe. D'autant que cette compétence était au moins aussi utile lors d'une enquête pour des déplacements en extérieur que pour attraper un vase posé au-dessus d'une armoire.
La forêt de Brocéliande était un lieu particulier. Abritant plusieurs portails spatio-temporels, plusieurs espèces d'élémentaux dont certaines visibles à l'oeil nu sans scrutateurs, y compris pour les gens normaux, et d'autres phénomènes insolites que le professeur de physique-chimie de mon collège aurait eu bien du mal à expliquer, elle était entourée d'un champ stromique répulsif. L'Organisation avait mis celui-ci en place depuis plusieurs décennies pour délimiter l'espace qui était le plus touché par des phénomènes anormaux et en limiter l'accès. La plupart des promeneurs évitaient le coeur de la forêt, sans comprendre ce qui les dissuadait d'aller plus loin et convaincus que l'idée venait d'eux, évidemment.
Après un trajet en car, nous étions arrivés dans la forêt. Première partie de la balade : nous rendre à pied jusque dans la zone protégée, à une petite heure de marche. La zone en question était floutée sur les images satellites, mais pas le reste de la forêt : je prévins donc mes élèves et accompagnateurs de ne pas commencer à pratiquer la lévitation pour cette partie du trajet.
-Nous aurons toute la journée pour l'entraînement une fois que nous serons arrivés sur place, conclus-je.
Normalement, la limite de l'onde stromique était matérialisée par des traits bleus sur les arbres, comme les marquages utilisés par les gardes forestiers pour délimiter les parcelles. C'était parti pour une heure de marche...
_________________
Professeur de Sciences
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 1 Déc - 20:25 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Clara Quémeneur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2012
Messages: 3 496
Localisation: Quelque part...
Féminin
Prénom/Nom RPG: Clara Quémeneur
Grade RPG: Alchimiste
Age RPG: 30
Point(s): 3 252

MessagePosté le: Mar 12 Déc - 21:12 (2017)    Sujet du message: Cours n°6 (RPG) Répondre en citant

J'accompagnais la sortie de Constance Quémeneur dans la forêt de Brocéliande ce jour-là. Le car nous avait déposés sur un parking à l'orée de la forêt, en bordure d'une clairière qui trouait les premières rangées d'arbres. Enfin, si l'on pouvait parler de "rangées" à propos d'une forêt aussi ancienne...
La première partie de la balade était parfaitement normale : nous croisâmes d'ailleurs un couple, une famille avec une poussette sur un chemin carrossable et bien entretenu, puis trois randonneurs en plein entraînement de trail nous dépassèrent en coup de vent. Puis, après une durée de marche non négligeable, un trait bleu sur un hêtre nous indiqua que la zone insolite de la forêt n'était pas loin. Je sentais presque vibrer l'onde stromique de protection entre les arbres.
-J'ai mal à la tête, gémit l'un des adolescents du groupe.
C'était l'un des effets indésirables possibles de l'onde stromique : pour certains, même dotés de la double aura, elle était trop forte et pouvait provoquer des migraines. Heureusement, c'était relativement rare.
-Ca va passer dès qu'on sera suffisamment loin à l'intérieur de Brocéliande, le rassurai-je.
Quelques dizaines de mètres et quelques marques bleues plus loin, nous étions dans la "réserve naturelle" de la forêt. Les choses sérieuses pouvaient commencer...
_________________
Est-ce que ce que tu t'apprêtes à répondre est pertinent? Si non, ne réponds pas.

Filleule d'Elenastef et fière de l'être!
Amie de Félinelechat, Sofia, Bouboule, Ciboulette, Irlandais22 et quémeneur. Entre autres.
Marraine de Jüliä, Aquarius, Jeremy alias Hadès, Kinelia alias Margot Fellowes, Wiwi, Flore_66, Ewilan, Selmy, Mathias6255, Aaadrienou, Yann Leguardian, DragonSacha et Nolhan!

Numéro 3 à ses heures perdues...

Draco draconem adversus bellat!
Revenir en haut
kelk_1
Chevalier de l'Insolite
Chevalier de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2017
Messages: 228
Localisation: Royaume sadida, monde des douzes, krosmos.
Masculin 鷄 Coq
Prénom/Nom RPG: Quentin Swale
Grade RPG: Stromillon
Age RPG: 12
Point(s): 439

MessagePosté le: Jeu 28 Déc - 23:59 (2017)    Sujet du message: Cours n°6 (RPG) Répondre en citant

Avec mes talents de grand sportif, on me faisait remarquer que j'étais à la traîne tous les cinq pas. J'y crois pas! Je croyais que j'étais à la traîne derrière mes parents en randonnée car ils étaient grands, mais même les apprentis plus jeunes que moi de deux ans environ me semaient sans aucun problème !
Après un temps de marche inestimable (qui était prévu d'une heure mais qui a duré finalement deux heures (comment ça, c'est à cause de moi?)), nous arrivons enfin au lieu d'entraînement. Un de mes camarades s'est d'ailleurs presque évanoui tellement il avait mal à la tête en passant la barrière. Mais une chose m'inquiétait: on était 19 en partant et on est plus que 18... Et ça m'étonnerait que je ne l'ai pas vu partir par l'arrière, j'étais dernier (et c'est normal), soit il est en état vibratoire pour nous faire une farce, soit il est parti vers les côtés, donc les chevaliers sont des incapables, ils sont sensés assurer la sécurité du groupe! Et qu'est-ce qui aurait pu le pousser à partir...


J'aurais dû tourner sept fois ma langue dans ma bouche avant de parler, après vérification c'est et un chevalier qui manquait au groupe, justement... Ce qui élimine la possibilité de la farce en état vibratoire, mais où est il donc ? Puis juste avant que le cours commence, je préviens Mme Quémeneur, puis nous avons commencé les recherches, jusqu'à tomber sur une note gravée sur un arbre. "28/12/17 14:30" puis un nom trop compliqué à prononcer. C'était un nom du style chwowedrble, ou chwowedreblede, où je ne sais quoi. Et un autre nom était marqué en dessous. D'après Mme Quémeneur c'est le nom du chevalier manquant ! Et la date, c'est celle d'aujourd'hui, l'heure, c'est celle une demi-heure avant notre arrivée. Nous aurait il tracé à une vitesse folle? Non, sinon Mme Quémeneur l'aurais remarquée, elle était à l'avant. Si l'heure est bien celle de l'inscription, alors il a forcément remonté le temps. Par un des portails pas loin d'ici.


Puis nous avons recompté le nombre d'élèves pour vérifier (si jamais il était revenu) 19. Il était là. Nous l'avons questionné et... C'était une farce de sa part, il est passé en état vibratoire et nous a tracés pour écrire cette note avec une heure fausse, juste pour voir notre réaction.


Bon, après cette petite frayeur, le cours peut enfin commencer.


(oui, c'est bizarre, je demande après poster le message, mais j'ai trop envie de le poster que voilà,... Mme Quémeneur, m'autorise tu à faire interargir ton personnage un minimum dans mon message?)
(Désolé s'il y a des fautes d'orthographe)
_________________
Filleul d'anti-margilin (et franchement très fier de l'être !!!)
Parrain de Arianna
ami avec luca & DragonSacha


Je suis le seul et l'unique kelk1, crâ et n'a raté sa cible aucune fois dans sa vie, pourtant toujours la tête dans les étoiles.
J'aime Zelda breath of the wild!
Revenir en haut
Skype
Mme Quémeneur
Professeur
Professeur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2012
Messages: 72
Localisation: Paris
Féminin 龍 Dragon
Prénom/Nom RPG: Constance Quémeneur
Grade RPG: Chevalier
Age RPG: 38
Point(s): 849

MessagePosté le: Ven 5 Jan - 13:03 (2018)    Sujet du message: Cours n°6 (RPG) Répondre en citant

Dans la mesure où tu ne me fais pas parler directement, cela ne me pose pas de problème, Quentin.

La sortie risquait de prendre plus de temps que prévu. La partie randonnée, que j'avais estimée à une heure, une heure et demie au maximum, nous en avait pris deux : j'avais dû attendre un jeune chevalier qui avançait particulièrement lentement. Je retins un soupir lorsque je dus revenir sur mes pas, à l'arrière du groupe, pour lui dire gentiment mais fermement d'accélérer le rythme.
Lorsque nous fûmes enfin arrivés à l'orée de la forêt, un apprenti déclara qu'il avait mal à la tête. Inquiète, je m'approchai pour voir s'il avait besoin d'être déplacé plus loin de la zone des émetteurs, mais heureusement, il put poursuivre sa route jusqu'à se sentir mieux.
Je m'apprêtais à donner le départ des activités lorsque Quentin, le retardataire, s'approcha pour me dire qu'il manquait quelqu'un. Je recomptai le groupe : effectivement, il y avait un absent. Après l'avoir appelé, puis cherché entre les arbres, il daigna réapparaître. Il était en vibratoire et trouvait très drôle de se cacher dans une zone classée secrète en plein milieu d'un entraînement stromique.
-Non mais ça va bien ? Si tu avais vraiment disparu, ou si tu étais passé par un portail à la destination non sécurisée, qu'est-ce qu'on aurait fait ? Tu as réfléchi cinq minutes ? Si tu n'étais pas déjà chevalier, jeune homme, je t'aurais garanti une pénalité record en PPDS !
Après lui avoir promis un signalement pour manquement aux règles de sécurité, ainsi qu'une suspension de toute activité extérieure pendant trois mois, je lançai enfin le premier exercice.
- Ceux qui ont déjà une expérience de la lévitation et qui s'en sentent capables, je vous propose un slalom entre les arbres jusqu'à la balise rouge, là-bas. Aller puis retour, à au moins un mètre du sol. Faites attention aux branches basses! Ceux qui ne veulent pas tenter le slalom tout de suite, commencez par passer au-dessus de la souche, sur ma gauche.
La souche en question mesurait environ un mètre de diamètre et cinquante centimètres de haut. Elle était entourée d'herbe haute et d'un épais tapis d'aiguilles de pin. Même si un apprenti perdait sa concentration et chutait, il ne se ferait pas très mal.
_________________
Professeur de Sciences
Revenir en haut
Clara Quémeneur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2012
Messages: 3 496
Localisation: Quelque part...
Féminin
Prénom/Nom RPG: Clara Quémeneur
Grade RPG: Alchimiste
Age RPG: 30
Point(s): 3 252

MessagePosté le: Dim 14 Jan - 20:17 (2018)    Sujet du message: Cours n°6 (RPG) Répondre en citant

Après un contretemps qui retarda le début du cours, les apprentis commencèrent l'activité. Selon les consignes de Constance, je surveillai le groupe des plus avancés qui avaient un parcours à effectuer à un mètre du sol, entre des arbres. La difficulté était tout d'abord de léviter à un mètre du sol, puis, une fois cette altitude atteinte, de passer entre les arbres sans se faire griffer par les branches environnantes. Les arbres étant relativement hauts, les apprentis n'avaient que peu de chances de toucher les branches les plus basses.
Je montai au-dessus d'eux, également par lévitation, et m'installai sur la fourche d'un chêne pour observer le groupe. La plupart des élèves s'en sortaient très bien. Je me tenais prête à intervenir pour rattraper éventuellement celui ou celle qui tomberait, mais je n'eus pas à le faire pour la première phase de l'exercice. Visiblement, tout le monde était assez concentré.
D'expérience, je savais que c'était un peu plus tard que les risques d'accident allaient augmenter, lorsque les apprentis seraient plus fatigués et les exercices plus techniques.
Pendant qu'ils continuaient leur parcours, je décidai d'aller faire un tour au-dessus de la cime des arbres. La forêt de Brocéliande était encore plus magique vue de là : le feuillage donnait l'impression d'un immense tapis, irrégulier mais majestueux, aux nuances de vert qui semblaient presque se refléter dans le ciel.
Après quelques minutes, je redescendis pour la suite de l'entraînement.
_________________
Est-ce que ce que tu t'apprêtes à répondre est pertinent? Si non, ne réponds pas.

Filleule d'Elenastef et fière de l'être!
Amie de Félinelechat, Sofia, Bouboule, Ciboulette, Irlandais22 et quémeneur. Entre autres.
Marraine de Jüliä, Aquarius, Jeremy alias Hadès, Kinelia alias Margot Fellowes, Wiwi, Flore_66, Ewilan, Selmy, Mathias6255, Aaadrienou, Yann Leguardian, DragonSacha et Nolhan!

Numéro 3 à ses heures perdues...

Draco draconem adversus bellat!
Revenir en haut
Mme Quémeneur
Professeur
Professeur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2012
Messages: 72
Localisation: Paris
Féminin 龍 Dragon
Prénom/Nom RPG: Constance Quémeneur
Grade RPG: Chevalier
Age RPG: 38
Point(s): 849

MessagePosté le: Dim 18 Fév - 20:17 (2018)    Sujet du message: Cours n°6 (RPG) Répondre en citant

Les apprentis avaient (presque) tous réussi les exercices à leur niveau, et certains avaient même réussi à passer du niveau facile au stade plus avancé. La température de l'air avait augmenté, au fur et à mesure que la journée s'avançait, et je commençais presque à avoir trop chaud sous mon anorak. Des rayons de soleil perçaient à travers les branches lorsque je frappai dans mes mains pour rappeler tous les apprentis et annoncer la prochaine activité.
- Je vous félicite pour votre investissement et votre niveau de maîtrise de la lévitation, annonçai-je. Après cet échauffement, je vous propose de marcher une dizaine de minutes pour rejoindre le lieu de notre exercice suivant...
Je savais que mon annonce allait susciter quelques soupirs, mais le jeu en valait la chandelle : j'emmenais mes élèves jusqu'à un parcours d'accrobranche à une quinzaine de mètres de hauteur, entre des arbres centenaires dont les noeuds et les fourches servaient de plateformes naturelles pour passer d'une étape à l'autre. Celui-ci, installé dans la forêt de Brocéliande depuis une bonne vingtaine d'années par mon prédécesseur, avait vu passer des générations d'apprentis de l'Organisation. Il était tout à fait classique, si ce n'est que les systèmes d'assurage étaient quasiment absents : en cas de chute, ceux qui l'empruntaient devaient se rattraper en lévitant. Il fallait aussi parfois sauter d'une étape à l'autre sur une bonne demi-douzaine de mètres, un exploit inaccessible sans les pouvoirs du strom.
- Waouh !
- Trop bien !
Les exclamations du groupe, lorsqu'ils découvrirent leur future activité, me firent sourire. Je donnai les consignes de sécurité -ne pas se bousculer, toujours rester vigilant, une chute est vite arrivée- et surveillai les premiers qui grimpaient à l'échelle de bois pour atteindre le début du parcours. Je resterais en bas pour amortir la chute de ceux qui n'arriveraient pas à réagir à temps.
Lors de ma visite de préparation, quelques jours plus tôt, j'avais vérifié que les câbles étaient toujours bien en place et en bon état. J'étais absolument certaine que c'était le cas sur toute la longueur du parcours. Mais tout à coup, un claquement sec retentit, le premier apprenti à effectuer la deuxième étape tomba en hurlant et je ne réussis à le rattraper avec la main de l'esprit qu'à la dernière seconde avant qu'il ne heurte le sol.
Je me précipitai :
- Ca va ?
Le garçon qui était tombé avait une petite quinzaine d'années et il était plutôt fluet. Il était d'habitude très doué, mais il n'avait pas du tout anticipé sa chute et il était très choqué. Pour ne rien arranger, il s'était éraflé les bras et le visage aux branches entre lesquelles il était passé.
- Je... je ne sais pas ce qui s'est passé, balbutia-t-il. Je suis sûr que je n'ai pas glissé et...
- Ca va aller, Alban, le rassurai-je. Tout va bien. Les autres, redescendez du parcours immédiatement ! Faites attention à bien maîtriser votre vitesse jusqu'au sol !
Ce fut un autre apprenti qui expliqua :
- Le câble... Il s'est cassé net quand Alban était dessus.
Que s'était-il passé ?
_________________
Professeur de Sciences
Revenir en haut
kelk_1
Chevalier de l'Insolite
Chevalier de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2017
Messages: 228
Localisation: Royaume sadida, monde des douzes, krosmos.
Masculin 鷄 Coq
Prénom/Nom RPG: Quentin Swale
Grade RPG: Stromillon
Age RPG: 12
Point(s): 439

MessagePosté le: Lun 19 Fév - 07:52 (2018)    Sujet du message: Cours n°6 (RPG) Répondre en citant

Les apprentis s'entraînaient à la lévitation et y arrivaient miraculeusement bien. Mais lors de la deuxième étape de l'entraînement, un incident c'est produit.
Un apprenti a chuté d'une plateforme, et dit qu'il na pas glissé, et que le câble c'est coupé net.
Lorsque tout le monde était descendu de leur plateforme, j'ai pris ma petite trousse de soin que j'avais pris sûr moi au cas où. Pendant que je soignait les petites blessures qu'Alban avait, je l'interrogeait.
- Tu as vu quelqu'un couper le câble?
- Non, il n'y avait personne, j'étais le premier, et le deuxième était quelques mètres derrière moi.
- Tu dis avoir senti quelqu'un te pousser?
- Oui.
Alors nous nous sommes mis a recompter les élèves. Tout le monde était là, même le petit farceur qui c'est pris 3 mois de suspension. Je le suspecte beaucoup, mais je n'accuse pas sans preuve.
Alors nous nous sommes mis à interroger les apprentis.
_________________
Filleul d'anti-margilin (et franchement très fier de l'être !!!)
Parrain de Arianna
ami avec luca & DragonSacha


Je suis le seul et l'unique kelk1, crâ et n'a raté sa cible aucune fois dans sa vie, pourtant toujours la tête dans les étoiles.
J'aime Zelda breath of the wild!
Revenir en haut
Skype
Clara Quémeneur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2012
Messages: 3 496
Localisation: Quelque part...
Féminin
Prénom/Nom RPG: Clara Quémeneur
Grade RPG: Alchimiste
Age RPG: 30
Point(s): 3 252

MessagePosté le: Jeu 22 Fév - 17:43 (2018)    Sujet du message: Cours n°6 (RPG) Répondre en citant

Etant située à l'arrière du groupe, je n'avais rien vu. J'avais entendu un cri, puis vu Constance se précipiter, vite suivie par tous les apprentis qui voulaient voir ce qui se passait, avant de comprendre qu'Alban, un garçon du groupe, était tombé et que sa chute n'était a priori pas seulement due à une maladresse de sa part.
-Reculez! lançai-je à l'intention du groupe. Laissez-le respirer!
La plupart des gens reculèrent d'un pas ou deux, sauf Quentin Swale, un stromillon qui décida de soigner celui qui était sans doute son ami. Je soupirai -il coupait l'herbe sous le pied à Constance, et je doutais qu'à son âge il ait son brevet de secourisme- mais je préférai gérer le problème numéro deux qui n'allait pas manquer de se poser : la gestion du reste du groupe... et sa sécurité.
La professeur de sciences stromiques avait demandé à tout le monde de redescendre, et les élèves s'étaient exécutés. Tout le monde s'était regroupé. Je plissai les yeux, regardant tout autour de nous, à la recherche d'un danger potentiel. Quentin avait commencé à poser des questions à ses camarades, pour savoir s'ils avaient vu quelque chose ayant pu entraîner la chute d'Alban, mais aussi pour savoir si l'un d'eux n'était pas responsable.
Je soupirai. Je ne pensais pas que qui que ce soit dans le groupe ait pu être capable de commettre un acte pareil, à part peut-être Quentin, justement, que j'imaginais bien faire ce genre de blague en partant du principe qu'il serait capable de rattraper la victime après. Mais a priori, il aurait fallu un outil pour sectionner le câble métallique, et personne dans le groupe n'avait quoi que ce soit de ce genre dans son sac. Je venais de le vérifier en plissant les yeux pour voir l'invisible, à travers les sacs à dos des membres du groupe : à part Constance, personne n'était équipé de couptou. Et, évidemment, personne ne se promenait avec un coupe-boulon ou une cisaille à métaux dans ses affaires de randonnée, surtout pas dans un groupe d'adolescents.
J'en avais donc conclu que le danger, si danger il y avait, venait de l'extérieur. Après tout, Brocéliande n'était-elle pas l'une des plus grandes réserves naturelles d'élémentaux à l'état sauvage? Restait à identifier la bestiole qui avait pu ronger, ou sectionner, ou arracher, un câble du parcours d'accrobranche sans être vue... Et à comprendre ce qu'elle faisait là, dans la mesure où les élémentaux avaient généralement tendance à se cacher en présence des humains, double aura ou non.
_________________
Est-ce que ce que tu t'apprêtes à répondre est pertinent? Si non, ne réponds pas.

Filleule d'Elenastef et fière de l'être!
Amie de Félinelechat, Sofia, Bouboule, Ciboulette, Irlandais22 et quémeneur. Entre autres.
Marraine de Jüliä, Aquarius, Jeremy alias Hadès, Kinelia alias Margot Fellowes, Wiwi, Flore_66, Ewilan, Selmy, Mathias6255, Aaadrienou, Yann Leguardian, DragonSacha et Nolhan!

Numéro 3 à ses heures perdues...

Draco draconem adversus bellat!
Revenir en haut
Mme Quémeneur
Professeur
Professeur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2012
Messages: 72
Localisation: Paris
Féminin 龍 Dragon
Prénom/Nom RPG: Constance Quémeneur
Grade RPG: Chevalier
Age RPG: 38
Point(s): 849

MessagePosté le: Ven 23 Mar - 20:39 (2018)    Sujet du message: Cours n°6 (RPG) Répondre en citant

Finalement, l'incident n'était pas si grave : Alban était juste un peu égratigné mais n'avait rien de cassé, et l'un de ses camarades, Quentin, s'occupait de lui. J'étais toutefois songeuse. Les apprentis commencèrent à discuter entre eux pour échanger leurs hypothèses sur l'identité du coupable ou savoir si quelqu'un avait été témoin de la cause de l'accident. Les spéculations allaient bon train, mais personne n'avait d'explication plausible.
Je croisai le regard de Clara, qui regardait tout autour de nous d'un air suspicieux. Je me doutais de ce qu'elle pensait.
-Tu penses aussi que c'est un élémental ? la questionnai-je par télépathie pour échapper au brouhaha du groupe.
-Tout à fait.
-De quel genre ?
Je n'étais pas professeur de biologie supranaturelle et je regrettai de ne pas avoir proposé à M. Rochecourt d'accompagner la sortie. Sa présence eût été bien utile. Mais je connaissais suffisamment la faune de la région pour avoir quelques idées sur la question. Je fis mentalement la liste des créatures supranaturelles qui vivaient à Brocéliande et qui étaient potentiellement capables de provoquer la section d'un câble en acier :
Un pic-gris, un flammin de type feu follet, un grouâk sylvestre ? Une colonie de mangeclous ?
Les feu follets étaient hautement improbables en plein milieu des frondaisons, dans la mesure où ils préféraient les terrains marécageux, les tourbières ou les hautes herbes, mais je n'osais exclure aucune hypothèse. Le point positif était qu'aucune de ces créatures, dont la taille allait de celle de la fourmi à celle d'un gros chat, n'était dangereuse pour l'homme.
Je fis part de nos hypothèses au reste du groupe, cette fois à haute voix ; la sortie lévitation se transformait en chasse aux élémentaux.
Une chasse au sens "safari photo" du terme, évidemment, car nous nous trouvions dans une réserve naturelle et toute nuisance contre la vie des créatures supranaturelles était interdite. Rochecourt serait ravi quand je lui raconterais notre journée.
_________________
Professeur de Sciences
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:37 (2018)    Sujet du message: Cours n°6 (RPG)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum officiel de strom la saga littéraire Index du Forum -> Salles de cours -> Salle Pythagore Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com