forum officiel de strom la saga littéraire Index du Forum
forum officiel de strom la saga littéraire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Golden dragon: Inquisition
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum officiel de strom la saga littéraire Index du Forum -> Quêtes & Enquêtes -> Salle des Scribes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
anti-margilin
Alchimiste
Alchimiste

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2014
Messages: 1 906
Localisation: Déménagement, je m'isole de la société, réfléchissez pour me trouver...
Masculin 蛇 Serpent
Prénom/Nom RPG: anti-margilin
Grade RPG: Alchimiste
Age RPG: 26
Point(s): 2 597

MessagePosté le: Mer 14 Jan - 11:15 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

It's a very good work, continue!! 
_________________
Imrahill Wodash
Parrain de Fycean6 d'Antonin Lang et de Luccent, et donc grand parrain de Sati et de Justigui : Super fier de tout ce beau monde !


la Franche-comté!


Mens sana in corpore sano

Sachez que l'homme est un éternel extrémiste, la sagesse est de trouver un juste milieu...

Mi life is music, and music is life !



Draco draconuem adversus bellat
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 14 Jan - 11:15 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Félinelechat
Collège des Chanceliers
Collège des Chanceliers

Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2011
Messages: 7 625
Localisation: Paris
Féminin 虎 Tigre
Prénom/Nom RPG: Féline
Grade RPG: Chancelier
Age RPG: 35
Point(s): 7 744

MessagePosté le: Mer 14 Jan - 19:15 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

Bravo encore une nouvelle partie très bien écrite, drôle et juste génial Wink 
Continue ainsi car j'aimerais bien savoir ce qui nous arrive dans le passé  Okay
_________________
Félinelechat alias Numéro 5 et directrice de la commanderie d'île de France
(Mère d'une fille fictive : Blandine)
Marraine de Superbe78, Iron_Delle, Light Strom, Émile et Wayze
Amie de tous ceux qui veulent
Revenir en haut
Ilane Chêne
Chevalier de l'Insolite
Chevalier de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2014
Messages: 353
Localisation: euh, j'ai un trou d'un coup, oh ça rime !!
Féminin 猴 Singe
Age RPG: 0
Point(s): 423

MessagePosté le: Jeu 15 Jan - 17:40 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

la suite, la suite, je la veux, caca nerveux en extrême !!!!!
_________________
Soyez indulgent et n'interprétez pas des choses innocente comme de la méchanceté.
Professeure de particularités stromiques, d'objet insolites collants avec l'histoire ...
Heureuse filleule de Hortense01
Chanceuse marraine de la disparue
Miss Elina ! Super marraine de la super et disparue aussi Meije !!!!
Mystérieuse marraine du disparu également Raphael22
Et marraine de Karima et de Elina Chêne
Que le strom soit avec vous.
Draco draconem adversus bellat
Sœur de Airam ...
Revenir en haut
Jean-Aymard de Toussecy
Chevalier de l'Insolite
Chevalier de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2014
Messages: 178
Localisation: Périgord Noir
Masculin 牛 Buffle
Age RPG: 0
Point(s): 353

MessagePosté le: Jeu 22 Jan - 18:21 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

Hun et Grégoire Lebrun étaient chacun de part et d’autre du portail. Il avait été convenue qu’on passerait le portail chacun avec deux minutes d’intervalle, histoire que ceux qui l’avaient passés n’attendent pas trop si un ennui survenait. Naroth et Narith Sramol, les deux jumeaux cambodgiens taciturnes étaient en tête de la queue. Derrière, Rick Trumpet avec sa dégaine de surfer floridien, et Connor O’Fladhagan, géant aux traits anguleux encadrés par de gros favoris roux. Derrière venait Luc, notre pilote. Enfin Il y avait Féline, Ilane et bon dernier, moi.



Les trois derniers séides américains, Mitchell, Gus et Hayes, qui devaient rester ici pour nous communiquer d’éventuels messages, étaient en train de monter leurs tentes individuelles, dont le revêtement se fondait dans l’environnement noir et blanc de la forêt enneigée. Les pauvres, ils allaient devoir rester là dans le froid pendant plusieurs jours d’ennuis, d’attentes et d’angoisses. La joie quoi.


Machinalement, je me passais la main sur la joue. La blessure que je m’étais faite en m’écrasant du haut du sapin cicatrisait rapidement grâce à la pommade spéciale de Lebrun, mais selon lui, j’en garderais une belle balafre. Je me demandais ce que j’allais bien pouvoir expliquer à mes parents.


Mais déjà, Ilane passait le portail qui l’aspira d’un coup. Ça allait être à moi. Plus que deux minutes avant de me diriger (à mon avis personnel) vers une mort certaine. Hun comptait à rebours avant de me donner le signal et plus il comptait, plus je sentais mon cœur battre. Et c’est au bord de l’évanouissement qu’il m’attrapa à l’épaule pour me propulser à travers le portail. J’eu vaguement une impression de froid, comme si j’entrais dans un gigantesque frigo sombre et je me mis…
 
Forêt tropicale Indochinoise, 22 mars 1932
 
… à tomber ! Avant d’être amortit brutalement juste au-dessus du sol de pierre. Derrickson fit un geste et je m’aplatis à plat ventre, le nez dans une touffe de mousse. Il faisait nettement plus chaud et humide maintenant, mais nos combinaisons s’adaptèrent à la température environnante. Alors que je me relevais, je pus admirer pleinement le lieu dans lequel nous avions débarqué.


C’était une espèce de temple ou de palais khmer, complètement en ruine. Face à moi, le mur de roche brute, verdit, encombré de mousse et de plantes grimpantes se perdait vers un plafond voûté. A mi-hauteur se détachait les contours du portail qui donnait dans le vide. En regardant attentivement, on pouvait discerner les vestiges d’un sol effondré au niveau du portail. Derrière, encadré par des façades ornées de statues fracassées, une ouverture révélait la jungle moite et étouffante.


Cinq minutes plus tard, retentirent les chocs sourds de Hun, et Lebrun qui atterrissaient (après une lévitation parfaite).


« Pas trop tôt, grinça Derrickson. On part immédiatement. Hun, vous restez ici et attendez les messages. O’Fladhagan et Luc resteront ici pour vous assister. Rick ! La carte ! 
-          Voilà, dit Rick en exhibant d’un seul geste la carte de son sac. Alors on est là, l’idée c’est de longer le fleuve qui est juste là. Ici il y a une plantation de café, on y va et on « persuade » les types qui y sont de nous emmener jusqu’à Phnom Penh. On se déguise en civils et on demande si personne n’a vu quelqu’un répondant au signalement d’Alex Plossion ces derniers jours.
-          C’est un bon plan, approuva Féline. »
 
Tout le monde acquiesça. Saisissant une énorme machette en couptou, X, le jumeau cambodgien ouvrit la marche. Alors que les autres nous souhaitaient bonne chance depuis l’entrée du temple, nous nous mîmes en route à la queue leu leu.


Le voyage dura près de trois jours. Trois jours à suer malgré les combinaisons thermiques, dans la moiteur de la jungle. Le jour, c’était toujours le même schéma. Naroth marchait en tête, infatigable, suivie de près par sa jumelle. Derrière, Rick, qui mâchait des chewing-gums en étudiant la carte avec Grincheux (comme nous finîmes par surnommer Derrickson dans son dos. Ilane, moi, Féline et Lebrun fermions la marche. L’allure était lente mais régulière. Grimper des collines, enjamber des troncs, glisser dans la boue. Faire une pause pour manger les rations nutritives fades des opérations spéciales de l’Œil. Recommencer. Une fois même, un couple de tigre faillit emporter le bras de Naroth en jaillissant d’un buisson. Heureusement, sa sœur utilisa le Strom pour mettre une grosse taloche à la femelle, alors que Féline se métamorphosa en gigantesque tigre du Bengale et mit le mâle en fuite avec un rugissement qui me bourdonne encore aux oreilles.
 
La nuit on allumaient un feu et pendant que certains prenaient des quarts de nuits, les autres dormaient en ronflant dans leurs sacs de couchage en ignorant le raffut infernale des insectes et autres bestioles qui semblaient avoir pour mission exclusive de t’empêcher de dormir. Pendant mon quart, je pensais surtout à Ana, ma petite amie qui serait capable de me tuer si je ne revenais pas vivant, mes parents et mes amis à qui l’Œil avait dû balancer des excuses bidon pour expliquer ma disparition. En parlant de famille, ça me faisait bizarre de penser que mes arrière-grands-parents devaient tranquillement être en train d’élever mon grand-père qui ne devait pas avoir plus de trois ans… Quand on voyage dans le temps, vaut mieux éviter de trop penser à ça.


Enfin, au bout de trois jours de marche, on arriva enfin en vue de la plantation. Avant qu’ils n’aient pu faire un seul geste, la dizaine de colons français et salariés indigènes qui y vivaient fut hypnotisé. Le patron de la plantation mit donc son vaste domaine à notre disposition.


« T’as pas des remords de leur faire ça alors qu’ils sont sous hypnose, je demandais à Ilane alors qu’ils organisaient un vrai festin de fête en notre honneur ?
-          T’occupe et mange, me répondit cette dernière en avalant une vaste portion de gâteau à la mangue. Ch’est pour la bonne cauje.
-          Profites-en gamin, demain on a une longue journée, renchérit Lebrun. »
 
Le lit de plume « prêté » par la colonie était un vrai régal. Le ventre plein, lavé, je m’endormis du sommeil du juste, pour plonger dans un rêve qui me fit aussitôt regretter de m’être endormie.


Dans ce rêve, un personnage familier était en train de jouer de la guitare, assis sur un tabouret. Il portait Un jean, une paire de santiags impeccablement cirées et un blouson noir. Son sourire étincelant de blancheur et ses Ray bans n’excusaient par contre en aucun cas sa désastreuse coiffure, sans doute très à la mode lors de l’Age d’or de l’ère disco, il y a 40 ans.


« Hey mais c’est mon filleul humain, s’exclama l’ange Cauctel ! Comment ça va JA ? C’est le bazar ici. Le Gardien du temps a été enlevé par un humain. C’est donc à vous les humains de régler cette affaire. Mais comme tu m’es sympathique je vais te filer un coup de main. Quand vous serez à Phnom Penh, allez au café « Le Métropole », dans le centre-ville. Ça devrait vous aider. Aller salut ! »


Alors que mon ange gardien disparaissait dans un éclat de lumière, une ombre de forme humaine apparut devant moi et grandit, grandit tellement que ma vision s’obscurcit.
 

_________________
Appelez moi J.A.

filleul de zakoneill765
Revenir en haut
Ilane Chêne
Chevalier de l'Insolite
Chevalier de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2014
Messages: 353
Localisation: euh, j'ai un trou d'un coup, oh ça rime !!
Féminin 猴 Singe
Age RPG: 0
Point(s): 423

MessagePosté le: Sam 24 Jan - 09:33 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

Super, je commençais à me demander où tu étais passé :
- Ch'est vrai quoi, tu manché un fechtin sans nous !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
_________________
Soyez indulgent et n'interprétez pas des choses innocente comme de la méchanceté.
Professeure de particularités stromiques, d'objet insolites collants avec l'histoire ...
Heureuse filleule de Hortense01
Chanceuse marraine de la disparue
Miss Elina ! Super marraine de la super et disparue aussi Meije !!!!
Mystérieuse marraine du disparu également Raphael22
Et marraine de Karima et de Elina Chêne
Que le strom soit avec vous.
Draco draconem adversus bellat
Sœur de Airam ...
Revenir en haut
Jean-Aymard de Toussecy
Chevalier de l'Insolite
Chevalier de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2014
Messages: 178
Localisation: Périgord Noir
Masculin 牛 Buffle
Age RPG: 0
Point(s): 353

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 23:06 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

Alors OUI j'ai mis du temps alors PARDONNEZ MOI (ben oui, j'ai une vie aussi), alors voilà en direct et just for you la...
Le petit camion dans lequel nous sommes installés avance en cahotant sur ce que le conducteur nomme « route », ce que Ricky Trumpet notre cartographe nomme « piste », et ce que je ne nommerais pas pour ne pas être grossier.



Ce matin, on a reçu une mauvaise nouvelle. O’Fladhagan a reçu un message sous forme de boulette de papier de l’équipe du présent, enfin du futur, euh du 21e siècle quoi. Ils ont entendu sur leur poste radio que l’intégralité du collège des Chancelier, sauf Numéro 1, a été arrêté hier soir. Le Chancelier d’Amérique du Nord et le Chancelier d’Asie du Sud ont été arrêté dès le début, si bien que Derrickson, Trumpet et les jumeaux Sramol prennent la nouvelle assez indifféremment. Mais pour Ilane, Féline, Lebrun et moi, le choc est rude. Si Numéro 7 s’est fait arrêter, ça veut dire que la base de secours de Fontenay est tombée, et on avait tous des amis ou des proches là-bas. J’espère qu’Ana va bien…


Finalement, la route s’aplanie et la jungle laisse place à des rizières verdoyantes. Enfin, nous arrivons à Phnom Penh. La ville est très différente de ce que je m’attendais à voir, les années 1930 étant pour moi proche du Moyen-Age. Mais non, des drapeaux français flottent sur des bâtiments publique d’architecture européenne (la vue de cette image coloniale nous met, séides Français comme Cambodgien, dans un vague malaise un peu gênant). Les vieilles voitures sillonnent les rues encadrées par des lampadaires au gaz.


Alors que nous disons au revoir au conducteur (toujours sous hypnose), je mentionne mon rêve de l’autre nuit à notre chef d’expédition. Contrairement à ce que je craignais, il semble me croire et semble assez intéressé par cet indice.


« Mouais, fait Derrickson en fronçant les sourcils, de toutes façons on a pas vraiment le choix et je ne vois pas pourquoi tu trouverais drôle de raconter des salades sur une mission aussi sérieuse. Après tout si on t’a sélectionné pour ce job c’est que tu dois avoir une utilité minime non ? Rick, trouve moi ce café « le Métropole » sur ta carte, on va allez fouiller là-bas. »


Paradoxalement, ce sont les autres qui sont dubitatifs, peut-être parce que justement Derrickson semble me croire.


« Un rêve est juste un rêve, commence Naroth Sramol, ce n’est pas…
-          …La vraie vie, achève Narith
-          Ça me parait un poil douteux, le ton de la voix de Féline semble carrément remettre en doute ma loyauté et je sais (ô combien), il ne faut pas paraître suspect face à Féline sous peine de finir en barquette pour tigre.
-          Ouais mais c’est tout ce qu’on a pour l’instant grogne Derrickson qui ne fait rien pour cacher qu’il n’aime pas Féline, Alors on y va et on voit ce qu’on y trouve. »


Le café ressemble à n’importe quel café qu’on pourrait voir dans des vieux cafés de Paris. Un garçon en costume prend des commandes aux personnes tant indigènes qu’européens sur la terrasse. Ils semblent tous évadés de cartes postales anciennes ou de documentaires dignes de paraître sur des chaînes culturelles franco-allemande (que je ne citerais pas). Ilane chausse discrètement ses scrutateurs camouflés en grosse lunettes rondes d’époque.


« Hé y a un séide là-bas, il a la double aura et il a une médaille sur lui.
-          C’est lequel, demande Lebrun ?
-          Celui en costume blanc avec un chapeau qui parle avec le type assis là. »


En effet, un homme en costume élégant costume blanc, coiffé d’un panama et chaussé de guêtre blanche par-dessus ses souliers noir vernis et impeccablement cirés, semble en train d’écouter une espèce d’Indiana Jones en veste de cuir et chapeau de feutre qui parle avec de grands gestes, manifestement complètement ivre. Notre petit groupe s’approche discrètement et s’entasse sur la table juste à côté. L’ivrogne parle fort et on n’a pas à se forcer pour entendre ce qu’il dit.
 
« Vouai Monsieur, je vous dit z’gue j’ai vu de mes propres z’yeux z’à moi, Alceste Mainleste. Ch’faisait mes fouilles y a de ça 15 jours dans le vieux temple khmer au Nord-Est, dans la jungle. La chance elle n’avait pas encore sourit au vieil Alceste, mais j’me disais qu’cette fois ch’pourrais bien y toucher le pactole si vous voyez c’que j’veux dire ! Et c’est pendant que ch’faisait du r’pérage dans les z’alentours qu’j’ai vu c’que j’ai vu ! Et pour une fois j’avais pas picolé ! Vous m’croyez pas vrai ? Vous m’croyez hein ?
-          Mais certainement, lui répond l’homme au panama en évitant prudemment l’haleine avinée de l’archéologue. Mais continuez je vous prie.
-          Aahh v’zêtes un prince vous ! Eh ben voilà, J’repérais à l’extérieur et j’avais r’marqué une faille dans le mur du temple. J’ai r’gardé à travers cette faille pour voir si y’avait pas quèqu’chose d’intéressant à l’intérieur.
-          Et vous avez trouvé quelque chose ?
-          Nan ! ça donnait juste sur l’intérieur du temple, mais c’est là qu’c’est arrivé ! »


Alceste Mainleste attrapa le séide en costume blanc par le col et l’attira à deux centimètre de son nez d’ivrogne.


« L’est sorti du mur m’sieur ! A mi-hauteur du toit ! L’était pas là, pis v’la qu’il sort du mur tout habillé bizarrement même, avec des habits comme dans les comics des z’Américains d’Amérique ! J’vous jure qu’j’l’ai vu ! Aussi sûr que j’tiens l’alcool ! »


A ces mots, les buveurs du café pouffent tous de rire.


« L’écoutez pas m’sieur, dit le serveur, le vieil Alceste est un peu trop porté sur la boisson vu que ses fouilles ne marchent pas fort !
-          C’est pas vrai, clame l’ivrogne. Moi j’dis qu’c’est un z’estraterrestre de l’espace !
-          En tout cas merci pour votre temps le calme posément le séide en blanc qui note quelque chose dans un calepin, ce fut très... intéressant. 
-          Tout à vot’service mon prince, Alceste Mainleste y r’fuse jamais un service ! »
 
Le séide paye alors sa consommation et s’en va. Alors qu’Alceste réclame à boire à corps et à cris, je lance un SMS mental à l’ensemble du groupe


« Eh bien voilà, mon rêve disait vrai, on tient une piste !
-          Qu’est ce qu’on fait alors, demande Ilane ?
-          On retourne au temple, il y a clairement quelque chose là-bas, lui répond Lebrun.
-          C’est moi qui décide Lebrun, grince la pensée de Derrickson. On retourne là –bas oui. Mais pas seul. »


Il jette un regard en coin à la caricature alcoolique d’Indiana Jones et se lève pour lui dire un mot.

_________________
Appelez moi J.A.

filleul de zakoneill765
Revenir en haut
Clara Quémeneur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2012
Messages: 2 956
Localisation: Quelque part...
Féminin
Prénom/Nom RPG: Clara Quémeneur
Grade RPG: Alchimiste
Age RPG: 30
Point(s): 3 160

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 14:57 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

J'aime beaucoup ton texte ! Tu as dû t'amuser à chercher à quoi ressemblait l'Indochine des années 1930, je présume, mais le résultat est très "couleur locale"...
_________________
Est-ce que ce que tu t'apprêtes à répondre est pertinent? Si non, ne réponds pas.

Filleule d'Elenastef et fière de l'être!
Amie de Félinelechat, Sofia, Bouboule, Ciboulette, Irlandais22 et quémeneur. Entre autres.
Marraine de Jüliä, Aquarius, Jeremy alias Hadès, Kinelia alias Margot Fellowes, Wiwi, Flore_66, Ewilan, Selmy, Mathias6255, Aaadrienou et Yann Leguardian!

Numéro 3 à ses heures perdues...

Draco draconem adversus bellat!
Revenir en haut
Félinelechat
Collège des Chanceliers
Collège des Chanceliers

Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2011
Messages: 7 625
Localisation: Paris
Féminin 虎 Tigre
Prénom/Nom RPG: Féline
Grade RPG: Chancelier
Age RPG: 35
Point(s): 7 744

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 18:38 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

J'adore comme toujours Okay sympa les nouveaux décors et les nouveaux personnages !
Mais je te soutiens toujours moi Wink bon après par pure stratégie j'ai pu faire semblant de te contredire pour mieux maximiser nos chances d'être envoyé sur ton indice Smile
_________________
Félinelechat alias Numéro 5 et directrice de la commanderie d'île de France
(Mère d'une fille fictive : Blandine)
Marraine de Superbe78, Iron_Delle, Light Strom, Émile et Wayze
Amie de tous ceux qui veulent
Revenir en haut
Ilane Chêne
Chevalier de l'Insolite
Chevalier de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2014
Messages: 353
Localisation: euh, j'ai un trou d'un coup, oh ça rime !!
Féminin 猴 Singe
Age RPG: 0
Point(s): 423

MessagePosté le: Mer 11 Fév - 18:53 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

Enfin, c'est génial, par contre le vieux Derrick son m'énervé alors à un point, dans les so
et de l'himalaya !
_________________
Soyez indulgent et n'interprétez pas des choses innocente comme de la méchanceté.
Professeure de particularités stromiques, d'objet insolites collants avec l'histoire ...
Heureuse filleule de Hortense01
Chanceuse marraine de la disparue
Miss Elina ! Super marraine de la super et disparue aussi Meije !!!!
Mystérieuse marraine du disparu également Raphael22
Et marraine de Karima et de Elina Chêne
Que le strom soit avec vous.
Draco draconem adversus bellat
Sœur de Airam ...
Revenir en haut
Jean-Aymard de Toussecy
Chevalier de l'Insolite
Chevalier de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2014
Messages: 178
Localisation: Périgord Noir
Masculin 牛 Buffle
Age RPG: 0
Point(s): 353

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 00:24 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

Et tout frais sorti (à une heure tardive) pour le plaisir de votre plaisir, la
Phnom Penh, capitale du Cambodge, 84 ans plus tard

 
Miss leva la tête pour contempler l’énorme affiche qui ornait le fronton de la salle de conférence du ministère de la culture. La photo en noir et blanc d’un archéologue barbu avec un gros nez qui levait un pouce guilleret devant un vieux temple en ruine. Au-dessus de lui, une inscription en cambodgien que son Babel universel lui traduit instantanément.


80e anniversaire de la sensationnelle expédition sur les bords du Mékong d’Alceste Mainleste, Archéologue, aventurier et multimillionnaire.


Mouaif, le type ressemblait plutôt à Indiana Jones si ce dernier avait échoué sur la terrasse d’un bar plutôt que dans des salles remplies de trésors. De toute façon on n’était pas là pour ça. La poignée d’invités et de journalistes était soigneusement passée au détecteur de métaux, et tous les sacs fouillés et mis au vestiaire. Des policiers armés et équipés de scrutateurs examinaient soigneusement les visages des invités. Heureusement, les montre brouilleuses d’auras leur assuraient une sécurité relative. L’ennui c’est que du coup, impossible d’utiliser le Strom. Miss avait l’impression d’être sourde, muette, aveugle et enfermée dans un cagibi sombre 1km sous terre.


L’enlèvement du ministre avait été soigneusement improvisé… euh… préparé par Clara, Anti, et leurs logeurs, M. et Mme Oussonmétong. L’Opération avait débuté la veille. Les Oussonmétong avaient capturés deux gardes du corps du ministre de la culture et leur voiture en les hypnotisant et en prenant leur apparence grâce à des cagoules spéciales. Clara et Anti devait balancer des fumigènes aveuglant dans la salle de conférence, tandis qu’elle se chargerait d’hypnotiser le ministre. Puis, sous état vibratoire, protégés par l’écran de fumée qui les dissimulerait aux scrutateurs des gardes, ils rejoindraient la voiture de garde du corps alors que les soldats se précipiteraient à l’intérieur pour arrêter les terroristes, qui seront là où on les attendait le moins, c’est-à-dire la propre voiture du ministre. Enfin l’interroger sur la source des révélations sur l’Organisations, puis le relâcher dans la rue.


Simple, dangereux et improvisé. Youpi. En attendant, Anti grommelait pendant qu’une hôtesse les conduisait à leurs places.


« J’ai lu dans le journal de ce matin que des séides avaient été interrogé avec leurs propres médailles. Des humains normaux qui utilisent des médailles, c’est épouvantablement dangereux ! 
- Discret, chuchota Clara entre ses dents, de toutes façon si ça se passe bien, ça sera bientôt finit. »



Assis à sa place, Ilane se remémora intégralement le déroulement de l’opération. Les fumigènes aveuglant, dans le sac de Clara sous la forme de vaporisateur d’eau. Les scrutateurs améliorés, résistants aux effets de la fumée, dans sa poche, camouflés en lunettes normales. Leurs médailles, cachées dans leurs semelles de chaussures.



Mais déjà, le ministre de la culture du Cambodge entrait, précédé par un huissier et un maître de conférences. Petit discours : merci d’être venu en ces sombres heures, blablabla, alors que le monde normale et honnête est en danger, blabla…


A la fin du discours du ministre, Clara fit un discret signe de tête, Anti et Miss enlevèrent discrètement leurs montres brouilleuses d’aura. C’est presque avec soulagement que Miss parla mentalement.


« On intervient quand ?
-          Dans un quart d’heure, répondit Anti, quand la surveillance se relâchera un peu. »


Le quart d’heure parut durer un siècle, le conférencier rappelait la vie de ce grand explorateur qu’avait été Alceste Mainleste, débuts difficiles jusqu’à son expédition de 1935 où il découvrit un fabuleux trésor dans un temple, faisant de lui l’un des hommes les plus riches du monde.


« Attention, retentit la voix de Clara dans sa tête, à vos scrutateurs ! »


Ils chaussèrent leurs lunettes.


« Anti, voilà ton fumigène, Miss sort ta médaille. Prêt ? Alors à 3, UN ! »


Le cœur de Miss battait à toute allure, elle se demandait si elle n’allait pas s’évanouir.


« DEUX !»


L’angoisse, l’angoisse, l’angoisse…


« TROIS ! » Rugit Clara à voix haute alors qu’Anti et elle balançait leurs fumigènes. 


Miss bondit vers la place du ministre. Repoussant un garde avec le Strom, elle passa en vibratoire avant de sortir sa médaille dont le rayon illumina le visage du ministre.


« Suivez-moi maintenant ! Pas de questions ! Ignorez la fumée ! ».


 Indiquant mentalement la direction à suivre au ministre, elle prévint Anti et Clara, eux aussi en vibratoire avant de se diriger vers la sortie. Les scrutateurs spéciaux leur couvraient étanchement les yeux et leur permettaient de voir à travers la fumée verte le chaos qui régnait. Les gens larmoyaient et se rentraient dedans, les gardes s’effondraient en se frottant les yeux en jurant. Une sonnerie d’alarme retentit et plusieurs personnes hurlaient simultanément. Enfin, la lumière du jour parut à travers le voile de fumée.


« Les gardes de dehors ! Ils vont nous voir, pensa Miss en poussant le ministre de la culture!
-         T’occupes, lui répondit Anti »


Et Clara et lui balancèrent des fumigènes par la porte. La voiture ministérielle était juste dehors, les Oussonmétong se précipitèrent pour accourir au-devant du ministre comme pour l’escorter. Leur petit commando s’engouffra avec le ministre dans la puissante voiture noire alors que des soldats munis de masques à gaz pénétraient par colonnes entière dans le bâtiment.


M. Oussonmétong actionna donc un gyrophare et démarra sur les chapeaux de roues. Le moteur rugit et les propulsa en avant, slalomant à toute vitesse entre les voitures, hurlant de toutes ses sirènes.


Clara se mit à rire de plaisir.


« Ca à marché Ahahah ! Ça a marché ! Mme Oussonmétong, appeler immédiatement le commando en faction devant le portail du Maine, je veux qu’ils préviennent l’équipe du passé le plus vite possible ! Anti, fais cracher le morceau au ministre. »


Alors qu’Anti interrogeait le ministre de la culture, Mme Oussonmétong retransmettait toutes les informations à un certains 
Gus Lancestrong, séide responsable de l’équipe du portail du Maine.




Au fur et à mesure, les informations les laissaient sans voix, les informations sur la cause de la chute des Commanderies étaient si incroyables que s’il n’avait pas été sous hypnose, on aurait pu dire du ministre de la culture du Cambodge, qu’il n’était qu’un grossier menteur.

_________________
Appelez moi J.A.

filleul de zakoneill765
Revenir en haut
Clara Quémeneur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2012
Messages: 2 956
Localisation: Quelque part...
Féminin
Prénom/Nom RPG: Clara Quémeneur
Grade RPG: Alchimiste
Age RPG: 30
Point(s): 3 160

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 20:17 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

Réactions en vrac :
Primo, j'adore ton texte! Et pas que parce que je suis dedans! C'est drôle, efficace, et je tiens à souligner que j'étais effectivement pliée de rire en te lisant.
Ensuite, tu maîtrises les ficelles du feuilleton, malheureusement pour nous. Je pense à ton dernier paragraphe, encore plus horrible que la fin de certains épisodes de comics américains en termes de "à suivre, hahahahaha, z'avez qu'à attendre le prochain numéro!"
Vivement la suite!
_________________
Est-ce que ce que tu t'apprêtes à répondre est pertinent? Si non, ne réponds pas.

Filleule d'Elenastef et fière de l'être!
Amie de Félinelechat, Sofia, Bouboule, Ciboulette, Irlandais22 et quémeneur. Entre autres.
Marraine de Jüliä, Aquarius, Jeremy alias Hadès, Kinelia alias Margot Fellowes, Wiwi, Flore_66, Ewilan, Selmy, Mathias6255, Aaadrienou et Yann Leguardian!

Numéro 3 à ses heures perdues...

Draco draconem adversus bellat!
Revenir en haut
miss mistery
Chevalier de l'Insolite
Chevalier de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 196
Localisation: A vous de choisir ...
Féminin 虎 Tigre
Age RPG: 0
Point(s): 400

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 14:13 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

Tout à fait d'accord !!  Mr. Green
_________________
filleule de Manon 2905 et fière de l’être

On ne voit bien qu'avec le cœur l'essentiel est invisible pour les yeux

Lorsque l'on a éliminé toutes les possibilités sauf une,
La dernière, toute aussi improbable soit elle doit être la vérité

QUE LE STROM SOIT AVEC VOUS !!!

Mon histoire: http://strom-la-serie.leforum.tv/t4783-mon-histoire.htm#p123904
Revenir en haut
Jean-Aymard de Toussecy
Chevalier de l'Insolite
Chevalier de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2014
Messages: 178
Localisation: Périgord Noir
Masculin 牛 Buffle
Age RPG: 0
Point(s): 353

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 17:09 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

Et ben merci alors ;-) Mais courage! La partie XI arrive bientôt! Normalement, après il y aura aussi une partie XII qui sera aussi l'épilogue de l'histoire.
_________________
Appelez moi J.A.

filleul de zakoneill765
Revenir en haut
Jean-Aymard de Toussecy
Chevalier de l'Insolite
Chevalier de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2014
Messages: 178
Localisation: Périgord Noir
Masculin 牛 Buffle
Age RPG: 0
Point(s): 353

MessagePosté le: Ven 20 Fév - 18:15 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

désolé pour le double post, mais voici la
84 ans plus tôt, au milieu de la jungle indochinoise, 27 Mars 1932

 
« Je persiste à penser que si on avait emporté des aérostroms, on aurait évité de s’assommer sur le capot de cette épave dès qu’un cailloux se met en travers de notre chemin. C’est bien ce qu’on fait les jumeaux Chêne et Tristan Milan non ?
-          Et moi, me répondit Féline, je persiste à t’expliquer que l’on aurait pu nous repérer, les gens des années 1930 ont des avions je te rappelle, et de toutes façon, on n’a pas assez de mémométal en stock dans toutes les chancelleries pour en fabriquer une dizaine dans un laps de temps aussi court… Et parle moins fort, tu vas réveiller notre guide. »


Un nouveau cahot de la route m’assomme à moitié contre le toit de la vieille camionnette que nous avons « emprunté » (pour une durée non définie) en ville. Je me frotte le crâne en grimaçant. Alceste Mainleste, alias notre guide, est en train de ronfler à l’arrière en état d’hypnose, et ne risque pas de se réveiller. Derrickson est persuadé qu’il nous permettra de trouver un détail crucial dans ce temple. Personnellement, je pense que Hun, O’Fladaghan et Luc ont largement eu le temps de tout fouiller, et comme ils ne nous ont toujours pas contacté…


Je me plains de ce camion, mais c’est vrai que c’est toujours mieux que de se retraverser à pied la forêt vierge. Cette fois-ci, on a prévu d’aller directement au bout d’une piste qui se perd dans la jungle au bord du Mékong, et de remonter le fleuve jusqu’au niveau du temple.


Effectivement, au bout de quelques heures, nous arrivons au bord du fleuve. Les trois canots gonflables, chacun de la taille d’une petite brique de plastique, se gonflent automatiquement grâce à des bonbonnes d’air ultra comprimé grosses comme des tubes de dentifrices. Derrickson monte dans le premier avec M. Mainleste qui maintenant lui raconte sa vie, et Rick Trumpet. Je monte dans le second avec Ilane et Grégoire Lebrun. Enfin, Les jumeaux Sramol et Féline ferment la marche. Nous n’avons pas de pagaies mais nous en fabriquons des sommaires avec des bambous, des morceaux d’écorces et un peu de ficelle. Quant à moi, j’ai mon komolk Startrek qui est ravi de se dégourdir les… euh …ben la pagaie.
Alors que nous pagayons, je remarque que Grégoire Lebrun est en train de se filmer face à une caméra tout en racontant notre journée. Lorsque je le questionne là-dessus, il m’explique.


« Je fais ça depuis le soir même de notre départ, et je ne sais pas si tu as remarqué, mais j’en ai laissé une à Luc quand nous avons quitté le temple.
-          Mais pourquoi faire, demande Ilane ?
-          Qu’est-ce qui se passera quand nous remettrons le cours de la chose dans le droit chemin ? »


Je crois que je commence à comprendre


« La découverte de l’Organisation n’aura jamais lieu et donc nous ne serons jamais parti ?
-          Exact, Numéro 7 m’a également confié des copies des caméras de surveillance du Louvre le jour de l’invasion. Et je l’ai lui-même filmé avant notre départ, où il explique tous les récents évènements. Luc pour sa part, recueille les nouvelles du monde présent que les séides américains nous envoient par le portail.
-          Malin, répond Ilane, sauf que théoriquement, nous n’aurons jamais filmé tout ça si nous l’annulons.
-          Je sais, conclut Lebrun, mais nous ne devons rien négliger. »


C’est vrai que ça fait bizarre, je me suis toujours demandé ce que ça ferait d’être effacé, et je risque d’oublier tout ce que j’ai fait cette dernière semaine. C’est tellement étrange que je me jure que si je survis à tout ça, jamais je ne remettrais les pieds dans le passé, ça me donne trop mal à la tête.


Enfin nous arrivons au bout du périple. Le sommet du temple apparait derrière les arbres, environ à 200 mètres de la rive du fleuve. Ce n’est pas trop tôt, j’ai les bras en purée. Derrikson sort son talkie-walkie et appelle Hun.


« Sédentaire ici nomade, nous arrivons en vue du temple, à vous. »


Personne ne répond. Derrickson essaye à nouveau mais sans succès.


« Il n’ont peut-être…, commence Naroth.
-          …Plus de piles, termine Narith ? 
-          Ils ont assez de piles pour tenir jusqu’à la seconde guerre mondial, dit Derrickson d’une voix blanche, et O’Fladhagan n’est pas du genre à attendre patiemment.
-          La seconde guerre quoi, demande M. Mainleste ? »


Personne ne lui répond, Derrickson essaye encore une dizaine de fois sans succès. Enfin, il déclare :


« Je n’aime pas cela. »


Oulà ça sent mal, si même lui sent qu’il perd le contrôle de la situation, on est très très mal barré. Il se tourne vers Féline en grimaçant.


« Vous allez vous transformez et voir ce qu’il y a là-bas, je n’aime pas vous laissez faire ça mais il le faut.
-          Merci de vous inquiéter pour moi, lui répond Féline un peu étonnée.
-          Pas du tout, c’est que je n’aime pas quand vous vous transformez, grince-t-il comme lui seul sait le faire. »


En grognant des choses, que je n’écrirais pas ici, à propos du caractère de Derrickson, Féline se transforme en un petit ocelot jaune à tâches noires et part en trottinant. Quand elle passe devant moi, ma félinophobie me remonte un bref instant le long de la colonne vertébrale.


Un peu plus tard, le talkie de Féline grésille dans celui de Lebrun.


« Venez vite ! …crrr… Faut que vous voyiez cela ! »


Avant d’accourir, Derrickson nous fait dégainer nos Flashstrom. Lebrun active le mien et celui d’Ilane avec sa petite télécommande. Normalement, ces trucs devraient nous permettre de nous défendre sans tuer personne et est plus précis qu’une médaille. Nous chaussons nos scrutateurs et suivons Les jumeaux Sramol qui ouvrent la voie à la machette en couptou.


Le temple est comme nous l’avons laissé, sauf qu’on remarque l’installation des autres séides. Trois sacs de couchage, du café brûlé sur un feu de camps éteint et dans un coin, la caméra de Luc et trois talkies-walkies. Pas de trace des séides. Féline est debout au milieu, elle tend un bout de papier à Derrickson. Il identifie aussitôt l’écriture d’O’Fladaghan.
 
Message de l’équipe d’enquête du présent : fouiller la 7e dalle, 3e rangée en partant du fond. Renverser la statue à droite de l’entrée.


Derrickson aboi un ordre. Trumpet et les jumeaux se précipitent pour soulever la dalle avec le Strom, Lebrun et Féline vont vers la statue.


La dalle révèle une caisse en fer assez grande. Je pourrais facilement y tenir recroqueviller. Dedans, un tas d’artefacts de l’Organisation. Des médailles, des scrutateurs, boulettes de mémométal, une encyclopédie de créatures supranaturelles… D’autres objets et un petit carnet noir intitulé : Qu’est ce que le Strom. Il y a aussi un plan d’accès de chacune des commanderies avec les photos des chanceliers.


Voilà donc comment Alexandre Plosion à révéler le monde du Strom. En 2015, il y aura des fouilles dans ce temple et tout sera découvert. Toutefois, le plus incroyable se trouve derrière la statue.


Ça ressemblait à un grand tube de verre bleuté, avec un socle entièrement noir. A l’intérieur, comme une ombre lumineuse d’être humain, pas comme un écho visuel car plus concret, ni un fantôme car ayant de la consistance. Toutefois, même si il était clair que ce n’était pas humain, Je devinais instinctivement de qui il s’agissait. Car il me rappelait vaguement un personnage entrevu sur un quai de gare à Paris ou dans un de mes rêves.



Il s'agit du Gardien du Temps.



Maintenant, je vais skier une semaine, alors je vous laisse avec ce suspens insoutenable Twisted Evil
_________________
Appelez moi J.A.

filleul de zakoneill765
Revenir en haut
Ilane Chêne
Chevalier de l'Insolite
Chevalier de l'Insolite

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2014
Messages: 353
Localisation: euh, j'ai un trou d'un coup, oh ça rime !!
Féminin 猴 Singe
Age RPG: 0
Point(s): 423

MessagePosté le: Sam 21 Fév - 08:18 (2015)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition Répondre en citant

Au secours, je craque, donne nous la suite, part pas au ski !
_________________
Soyez indulgent et n'interprétez pas des choses innocente comme de la méchanceté.
Professeure de particularités stromiques, d'objet insolites collants avec l'histoire ...
Heureuse filleule de Hortense01
Chanceuse marraine de la disparue
Miss Elina ! Super marraine de la super et disparue aussi Meije !!!!
Mystérieuse marraine du disparu également Raphael22
Et marraine de Karima et de Elina Chêne
Que le strom soit avec vous.
Draco draconem adversus bellat
Sœur de Airam ...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:17 (2016)    Sujet du message: Golden dragon: Inquisition

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum officiel de strom la saga littéraire Index du Forum -> Quêtes & Enquêtes -> Salle des Scribes Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com